Sémaphore Conseil

On se fait un Lydia ? Retour sur le succès de la fintech française

Créée en 2011, et lancée en 2013, Lydia a fait sa place petit à petit, sans brûler les étapes. En capitalisant sur l’essor du paiement mobile, l’application est entrée, au cours du temps, dans le quotidien des Français.

Après une première phase de développement visant à faciliter l’expérience client en matière de paiement mobile, l’année 2018 marque un réel tournant pour la jeune pousse parisienne qui migre vers un modèle de super application, à l’instar de WeChat ou d’Alipay en Asie.

Pour ce faire, elle se tourne vers une stratégie qui gagne petit à petit en notoriété dans le secteur des services financiers : la plateformisation. Après avoir noué plusieurs partenariats durant l’année 2018, elle lance officiellement sa marketplace Le Marché en 2019, qui compte aujourd’hui près d’une vingtaine de partenaires.

En quelques années seulement, la jeune pousse parisienne est passée de fintech confidentielle spécialiste du paiement mobile à super application, soutenue financièrement par de nombreux investisseurs mais aussi, et surtout, par plusieurs millions d’utilisateurs.

 

NOUS CONTACTER

TELECHARGER L’INFOGRAPHIE

Sémaphore Conseil
Sémaphore Conseil © 2021 Tous droits reservés