Sémaphore Conseil

Sémaphore Conseil a participé à l’Etude sur les tarifs bancaires au 5 janvier 2022 du CCSF

Sémaphore Conseil est une nouvelle fois très fier d’avoir participé à la réalisation de l’Observatoire des tarifs bancaires du CCSF. Pour cette année 2022, le CCSF annonce « des hausses régulières mais limitées ».

Sur les 11 lignes tarifaires analysées correspondant à 14 types de tarifications de services, il ressort les tendances suivantes :

  • Évolutions tarifaires entre le 31 décembre 2021 et le 5 janvier 2022 :

– 1 tarif en baisse : abonnement à des services de banque à distance (internet, téléphone fixe, sms, etc.)

– 6 tarifs stables : commission d’intervention ; virement (cas d’un virement occasionnel) par internet ; prélèvement (frais par paiement d’un prélèvement SEPA) ; prélèvement (frais de mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA) ; retrait d’espèces (cas de retrait en euros dans la zone euro à un distributeur automatique d’un autre établissement avec une carte de paiement internationale) – 1er retrait payant ; abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par sms – coût unitaire

– 7 tarifs en hausse : cotisation à une offre d’assurance perte ou vol des moyens de paiement ; fourniture d’une carte de débit (carte de paiement internationale à débit différé) ; abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par sms – coût forfaitaire ; fourniture d’une carte de débit (carte de paiement internationale à débit immédiat) ; tenue de compte (actif) ; fourniture d’une carte de débit (carte de paiement à autorisation systématique) ; virement (cas d’un virement occasionnel) en agence

  • Comparaison des évolutions tarifaires entre la période 2021/2022 et 2020/2021 : le rapport indique que les mêmes hausses entre le 31 décembre 2021 et le 5 janvier 2022 ont été relevées sur la période décembre 2020-décembre 2021, « ce qui permet de constater des augmentations régulières sur certains services »
  • Le rapport souligne également trois faits marquants au 5 janvier 2022 :

– Le tarif annuel moyen de la carte de paiement internationale à débit immédiat a dépassé celui de la carte de paiement internationale à débit différé « pour la première fois depuis la création de l’OTB en 2011 ». La cotisation annuelle moyenne de cette carte s’élève à 42,70 € alors que celle de la carte à débit différé est de 42,53 €

– L’enrichissement de l’offre de cartes à autorisation systématique : trois types des cartes coexistant désormais sur le marché français :

  1. Carte Visa Electron ou Maestro à autorisation systématique (carte proposée par 54 établissements du panel étudié)
  2. Carte Visa Classic ou Mastercard à autorisation systématique : les cartes sont enrichies de services d’assistance et d’assurance ainsi que de plafonds de paiement et de retrait plus importants (carte proposée par 107 établissements du panel étudié)
  3. Carte Visa Classic ou Mastercard à autorisation quasi-systématique : les cartes peuvent également être utilisées sans contrôle de solde dans les terminaux de paiement qui n’acceptent pas habituellement les cartes à autorisation systématique (péages autoroutiers, parkings, stations essence équipées de bornes de paiement)

–  La diminution du nombre moyen de retraits déplacés gratuits par mois : ce nombre est passé sous le seuil de 3 retraits par mois (2,97) au 5 janvier 2022 contre 3,31 au 31 décembre 2021 et 3,41 au 31 décembre 2020.

 

Rappelons que l’étude a été réalisée auprès d’un panel de 101 banques à réseau et 8 banques en ligne. L’étude se base sur les données tarifaires brutes et non pondérées collectées par Sémaphore Conseil au sein du document d’information tarifaire (DIT) pour 106 établissements du panel et de l’Extrait standard des tarifs (EST) issu de la plaquette tarifaire pour 3 établissements.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à :

NOUS CONTACTER

TELECHARGER L’ETUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES DE 2022

Sémaphore Conseil
Sémaphore Conseil © 2022 Tous droits reservés