Sémaphore Conseil

Sémaphore Conseil a participé à l’élaboration de la 10ème édition de l’Observatoire des tarifs bancaires du CCSF

Sémaphore Conseil a, une nouvelle fois, participé à la réalisation de l’Observatoire des tarifs bancaires du CCSF. Pour cette dixième édition, le Comité consultatif du secteur financier annonce une « stabilité des tarifs bancaires ».

  • DIT (EST) :

Entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021, « les tarifs n’ont quasiment pas évolué ». Les tendances sont marquées par :

– Six tarifs stables ou quasi stables

– Sept tarifs en très faible hausse – les augmentations s’échelonnant entre 1 centime et 42 centimes d’euro

– Un tarif en baisse de 9 centimes d’euro.

  • Frais d’incidents bancaires :

– « Aucune évolution notable en termes de tarifs » n’a été constatée entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021

– « Des légères baisses pour onze lignes tarifaires sur seize » ont été observées entre le 31 décembre 2018 et le 5 janvier 2021

– 25 % des banques du panel ont développé des offres dédiées aux jeunes avec une gratuité totale ou une réduction de 50 % sur les commissions d’intervention.

  • Le focus « Quoi de neuf » a évoqué les deux thématiques suivantes :

– « L’apparition de nouveaux services au sein des plaquettes tarifaires », avec trois éléments qui ont fait l’objet d’une analyse détaillée : l’offre de virements instantanés s’est généralisée avec une différenciation croissante de leur tarif en fonction du canal de réalisation, la montée en puissance d’offres dédiées aux familles et un affichage croissant d’offres d’assurance ou d’assistance au sein des plaquettes tarifaires

– « Point d’étape après deux ans d’existence du Document d’information tarifaire » avec notamment une comparaison synthétique des DIT français à des DIT collectés dans quatre autres pays européens.

  • Concernant les tarifs d’Outre-mer, le rapport évoque :

– IEDOM : 8 tarifs sur 17 sont plus élevés dans les DCOM de la zone euro que dans l’Hexagone. Les frais de tenue de compte marquant l’écart le plus important (2,82 euros par an)

– IEOM : 6 tarifs moyens sur 14 sont en hausse. Par rapport à la tarification en Hexagone, « 6 tarifs moyens demeurent supérieurs aux tarifs hexagonaux et 6 tarifs moyens restent inférieurs ou égaux ».

 

Les données tarifaires, issues des plaquettes en vigueur au 5 janvier 2021 de 101 banques à réseau et 8 banques en ligne (au total 98,8 % des parts de marché de comptes courants de particuliers) ont été collectées par Sémaphore Conseil.

 

NOUS CONTACTER

TELECHARGER LE RAPPORT ANNUEL DE L’OTB 2021

Sémaphore Conseil
Sémaphore Conseil © 2021 Tous droits reservés